Notre initiative est fondée sur 4 valeurs principales :

1. FAIRE DE LA CITOYENNETÉ EUROPÉENNE UNE VÉRITABLE CITOYENNETÉ

Les droits politiques sont l’élĂ©ment dĂ©terminant de toute citoyennetĂ© et le moyen par lequel d’autres droits peuvent ĂȘtre reprĂ©sentĂ©s et Ă©tendus. Aujourd’hui la citoyennetĂ© europĂ©enne se dĂ©veloppe au-delĂ  de l’Ă©conomie et de la libre circulation. Elle couvre toutes les catĂ©gories de la population. Les citoyens de l’Union ne devraient plus ĂȘtre considĂ©rĂ©s comme de simples travailleurs invitĂ©s, mais comme des membres de la sociĂ©tĂ© Ă  part entiĂšre.

Les citoyens «mobiles» de l’UE payent les mĂȘmes impĂŽts, envoient leurs enfants dans les mĂȘmes Ă©coles et utilisent les mĂȘmes services que les nationaux de leur pays de rĂ©sidence. Leur donner accĂšs aux mĂȘmes droits politiques serait donc normal. Il est illogique que les citoyens europĂ©ens puissent voter et se prĂ©senter aux Ă©lections locales, mais pas aux Ă©lections rĂ©gionales, alors mĂȘme qu’elles concernent un grand nombre de services publics impactant la vie quotidienne. 

2. PROGRESSER SUR LA VOIE DU SUFFRAGE UNIVERSEL

3. ENCOURAGER UNE MEILLEURE INTÉGRATION

Accorder aux citoyens europĂ©ens l’accĂšs Ă  tous les droits politiques lĂ  oĂč ils vivent peut contribuer Ă  favoriser leur intĂ©gration dans la sociĂ©tĂ©. Pratiquer une distinction entre les nationaux et les citoyens europĂ©ens donne un mauvais signal en matiĂšre de politiques d’intĂ©gration. Cette ICE doit donc ĂȘtre Ă©galement considĂ©rĂ©e comme une Ă©tape vers l’Ă©limination de toute discrimination entre les nationaux et les autres (citoyens europĂ©ens et citoyens de pays tiers).

Suite Ă  la participation record aux Ă©lections europĂ©ennes de 2019, la Commission a reconnu la nĂ©cessitĂ© de renforcer le rĂŽle des citoyens europĂ©ens dans le processus dĂ©cisionnel de l’UE. La confĂ©rence sur l’avenir de l’Europe qui aura lieu les deux prochaines annĂ©es se questionnera sur la possibilitĂ© d’Ă©tablir des listes transnationales pour les Ă©lections du Parlement europĂ©en. Ces rĂ©formes doivent aller de pair avec la volontĂ© de permettre Ă  chacun de pouvoir voter.

4. CONTRIBUER À LA CONSTRUCTION D’UNE DÉMOCRATIE EUROPÉENNE TRANSNATIONALE

person icon
0 M
citoyens de l'Union EuropĂ©enne habitent dans un autre pays membre​
bird icon
0 %
des citoyens de l'Union sont favorables Ă  la libertĂ© de circulation​
Stars
0 %
des citoyens de l'UE se sentent EuropĂ©ens​
Increase of young people
0 %
l'augmentation de la participation des jeunes aux Ă©lections europĂ©ennes entre 2014 et 2019​

Dans une Europe politiquement divisĂ©e et imprĂ©visible, les citoyens europĂ©ens deviennent de plus en plus conscients de la nĂ©cessitĂ© d’ĂȘtre reprĂ©sentĂ©s et entendus. Nous pensons que les citoyens europĂ©ens, quelle que soit leur nationalitĂ©, doivent ĂȘtre placĂ©s sur un pied d’égalitĂ© et jouir de tous leurs droits politiques.

Si nous recueillons un million de signatures, la Commission européenne se doit d'agir sur les propositions suivantes :

Recognise icon

A. Reconnaitre

Les citoyens de l’Union en tant qu’Ă©lecteurs dans leur pays de rĂ©sidence et supprimer les obstacles  au vote et Ă  la participation aux diffĂ©rentes Ă©lections

B. réaffirmer

Le suffrage universel en tant que droit fondamental. Les citoyens de l’Union devraient avoir le droit de choisir entre voter dans leur pays de rĂ©sidence ou voter dans leur pays d’origine pour chaque Ă©lection et rĂ©fĂ©rendum

Advocacy Paper

C. Etudier

L’impact d’une telle europĂ©anisation des droits de vote ainsi que les possibilitĂ©s d’Ă©tendre ces droits aux ressortissants de pays tiers.

Sign our European Citizens' Initiative

 

”

Lors des Ă©lections europĂ©ennes, je n’ai pas pu voter pour les candidats slovaques. L’ambassade n’a donnĂ© aucune information. Les autoritĂ©s publiques n’ont pas Ă©tĂ© d’une grande aide.

Pour les Ă©lections nationales, j’ai pu voter par correspondance. Mais nous avons ensuite appris que de nombreux votes avaient Ă©tĂ© perdus, mal comptĂ©s ou que notre enveloppe Ă©tait arrivĂ©e trop tard.

“

Karl (slovaque aux Pays-Bas)

 

Sign our European Citizens' Initiative

 

”

Pour les Ă©lections locales et europĂ©ennes, je voulais voter dans mon pays de rĂ©sidence, ici en Lettonie. Mais malheursement je n’ai pas Ă©tĂ© autorisĂ© Ă  voter. Je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais eu d’informations.

L’administration se contente de me dire “ce n’est pas possible pour vous”, pour ne pas avoir Ă  rĂ©soudre le problĂšme

 
“
Guillaume (Français en Lettonie)
 
Sign our European Citizens' Initiative

 

”

J’ai essayĂ© de m’inscrire pour voter aux Ă©lections locales cette annĂ©e, j’avais envoyĂ© tous les documents nĂ©cessaires par le biais du site du gouvernement.  Puis j’ai reçu une rĂ©ponse de ma mairie m’informant que mon justificatif de domicile n’Ă©tait pas bon et que je ne pouvais pas m’enregistrer.

Aucune explication ne m’a Ă©tĂ© donnĂ©e. Je ne sais pas pourquoi ma facture EDF contenant nom, mon adresse et la date n’Ă©tait pas suffisante.

“

Katarzyna (Polonaise en France)

 

Sign our European Citizens' Initiative

 

”

Je suis rĂ©sidente espagnole depuis 18 ans maintenant, je paie mes impĂŽts lĂ  bas, je dirige une entreprise, j’ai une maison mais je n’ai pas mon mot Ă  dire sur la façon dont sont depensĂ©s ces impĂŽts car je n’ai pas le droit de vote. En revanche, je peux voter aux Pays Bas alors que je n’y possĂšde rien. Alors oui, il est temps que nous fassions quelque chose Ă  ce sujet.
 
 “
Danielle (Hollandaise en Espagne)